J'y étais : à la soirée Astro Cosmo de l'Hôtel de Sers

Publié le par Lucifer à Paris

cocktail.jpgA force de fréquenter l'Hôtel de Sers pour des raisons diverses et variées, je me dis que je vais finir par y prendre une chambre ! La vie de palace doit avoir ses avantanges, mais j'avoue que ma dernière visite dans ce cinq étoiles parisien était de loin la plus intéressante. Ou du moins la plus troublante. Le 15 mai dernier, comme tous les mois, avait lieu la soirée Astro Cosmo : on vient boire un cocktail (un Cosmo ou un autre !), et pour le prix de ce délicieux brevage on a en plus droit à une consultation personnalisée avec une astrologue. Qu'on croit ou pas à ce genre de choses, je dois dire que la dame est très forte et que je suis repartie complètement bluffée !

 

Première surprise, l'astrologue n'utilise rien d'autre que son PC ! Pas de cartes ni de pendule ici, encore moins de boule de cristal, elle a les yeux rivés à son écran ! Première réaction de mon esprit soupçonneux : "Elle fait quoi avec ça, je savais pas que mon avenir était en libre service sur Google, c'est quoi ce truc, c'est bidon !" Erreur. Après m'avoir demandé mon prénom, ma date, mon heure et ma ville de naissance, la voilà qui me parle de moi et dresse mon portrait. C'est plutôt juste, mais très franchement moi aussi je suis capable de faire un thème astral : n'importe quel site avec une rubrique Astro vous dira que les lions sont indépendants, fiers et fonceurs. Là où elle me surprend c'est quand elle décrit certains traits de ma personnalité mieux que les gens qui me connaissent depuis toujours n'auraient pu le faire. Cette femme est soit un agent des renseignements qui enquête sur moi depuis des mois, soit elle a vraiment un don. J'hésite encore.

 

Deuxième surprise, elle a trouvé mon métier, du moins la case dans laquelle on le range. "Vous êtes dans la communication" me dit-elle sans point d'interrogation à la fin de sa phrase. Là encore, j'hésite, je me dis que c'est peut-être écrit dans les étoiles. Ou alors dans Google. Il faut pas très longtemps pour me trouver sur internet et savoir que je suis journaliste. Pas que je sois une star, mais vu le nombre de profils à mon nom sur les divers réseaux sociaux existants, je suis pas non plus trop difficile à trouver. Ceci dit, tout ce qu'elle sait de moi c'est mon prénom, plus que banal pour qui est né dans les années 80, alors à moins qu'elle ne soit vraiment un agent des renseignements, je me dis qu'elle a peut-être réellement un don, ça devient intéressant.

 

astro2.jpg

 

Troisième surprise, elle est capable de donner des dates précises à certains événements passés. Alors qu'elle me confirmait que la communication, la créativité, tout ça, c'était vraiment ce qu'il me fallait (me voilà rassurée sur mes choix de carrière, ouf !), elle me demande d'un coup ce qu'il s'est passé il y a deux ans et demi. "Je vois un gros point noir" me dit-elle, "quelque chose de douloureux". J'agite un peu mes méninges et me rends compte qu'effectivement, il y a à peu près deux ans et demi (mon dieu que le temps passe vite !), je me suis faite licencier, il y a aussi eu un deuil dans ma famille, tout ça en même pas un mois, c'est en effet ce qu'on peut appeler un "gros point noir". Cette femme m'intrigue de plus en plus.

 

J'étais venue là avec des questions plutôt d'ordre professionnel. Même si la communication c'est visiblement mon truc, j'avoue que de plus en plus, je rentre chez moi le soir en me disant que je ferais bien autre chose, ou du moins que j'aimerais voir ma carrière évoluer dans des proportions autres que celles qu'on m'impose actuellement. Sans que je lui raconte quoi que ce soit, la dame me dit que j'ai souvent envie de tout envoyer bouler, et que plus ça va aller, plus je vais avoir envie de tout envoyer bouler. Et je confirme : entre cette entrevue et la rédaction de cette note, mon envie de claquer la porte au nez de mon patron s'intensifie de jour en jour. Le souci c'est que les choses vont changer "mais pas tout de suite". Selon elle, il faut que j'attende octobre, les choses devraient bouger à ce moment-là. Octobre c'est encore dans longtemps je me dis, mais octobre est surtout une date très intéressante car c'est a priori le moment où une certaine personne, qui est partie depuis plusieurs mois déjà en me laissant dans une position très inconfortable, est censée revenir au bureau. Et son retour, ou son non retour, pourrait se transformer en jeu des chaises musicales. L'avenir me dira ce qu'il en est, mais le fait qu'elle évoque cette date précise est, je trouve, assez troublant.

 

Cerise sur le gâteau, j'avoue que j'aurais bien aimé savoir si le prince charmant était enfin au coin de la rue ou non, mais je n'ai pas osé poser la question. C'est elle qui m'a demandé si j'étais seule. Et selon elle, "il va se passer quelque chose en 2013". J'aurais bien demandé quoi, où, quand, qui, comment... Je ne sais toujours pas si j'y crois ou non, mais tout cela est assez troublant. La copine qui m'accompagnait s'est elle aussi rassise devant son cocktail avec des yeux en forme de point d'interrogation. Par curiosité, ou juste pour le fun, je vous conseille donc de tester la soirée Astro Cosmo ! Me reste plus qu'à attendre pour voir si les étoiles avaient raison...

Commenter cet article

Valentina 08/08/2012 11:20

à tester d'urgence ouiiii ! (et au fait moi je tire très bien les cartes si tu veux me tester un jour !). Sur son pc en premier lieu elle a du calculer ton ascendant... ce qui est assez délicat à
faire manuellement, et finalement j'ai plus envie d'avoir confiance en une nana qui assume d'utiliser un ordi, plutôt qu'une boule de cristal ^^ 2013 donc... elle ne voit pas la fin du monde cette
année, c'est rassurant :) Quant au côté pro, si ça évolue en octobre de manière positive c'est bien, mais sinon je suis très très pour le changement tu sais même le grand plongeon vers l'inconnu,
il en ressort souvent que du bon, un peu de péril peut valoir bcp de gloire ;)

Lucifer à Paris 08/08/2012 21:11



Oui si tu as l'occasion d'y aller, n'hésite pas ! En plus l'hôtel de Sers est vraiment un endroit sympa ! A priori pas de fin du monde dans la boule de cristal, c'est déjà ça en effet, on n'aura
pas tout perdu ^^ Pour le tirage de cartes, j'avoue que ça peut être tentant quand on a des doutes sur certaines choses, mais la curiosité est un vilain défaut paraît-il... Faut voir :-)



Béa 28/05/2012 11:55

C'est vrai que c'est intrigant tout ça. Ca a du te faire cogiter !
Souviens toi d'ailleurs aussi de Miss A à qui une astrologue avait annoncé pas mal de choses qui se sont vérifiées. En tout cas, ça me donnerait presque envie d'y aller (et pourtant je suis une
grande cartésienne).
Je t'embrasse ma belle.