Mes copines parlent bébé

Publié le par Lucifer à Paris

mes-copines-parlent-bebe.jpgDepuis on se comprend plus comme avant... Enfin surtout moi. Ces temps-ci mes copines font des bébés en série, alors des mots nouveaux ont fait leur apparition dans nos conversations (voire dans leur sac à main) : couches, turbulette, ou encore le très glam et tout aussi indispensable tire-lait... Mais surtout elles ont des conversations un peu surréalistes avec leur mec, et des fois j'ai l'impression de vivre dans la quatrième dimension.

Un soir qu'on avait enfin réussi à caler nos trois agendas après des mois de tentatives infructueuses, rendez-vous est pris pour une soirée entre nanas. Parce que oui, ça c'est un autre truc, mes copines mamans ne vivent plus sur le même fuseau horaire que moi : comme elles passent la moitié de la nuit debout, elles se couchent à l'heure où moi je sors du boulot, et quand mon réveil sonne le matin, elles en sont déjà à leur deuxième journée de travail. Conclusion, ça complique un peu les choses dès qu'il s'agit d'aller boire un verre ou de se faire un brunch...

 

Donc après s'être extasiées en coeur comme il se doit sur la petite merveille (ne vous méprenez pas, en vrai j'adore les enfants), maman donne les instructions à chéri avant qu'on sorte diner. Il faut donc donner son bain à bébé, le faire manger (purée de brocolis maison, miam... la vie de nourrisson est parfois moche) et lui préparer un biberon juste avant de dormir. "Tu lui fais un petit lait, 180 c'est bien". Réponse de chéri : "180 c'est pas un peu trop ? Elle a déjà pris 230 tout à l'heure". "Ben donne-lui 150, après elle aura faim, elle va se réveiller dans la nuit".

 

????????????????

 

Est-ce que j'ai loupé un truc ? Depuis quand on parle en morse ? Ça me rappelle l'interview d'un militaire qui appelait les véhicules des vecteurs, et les champs de bataille des théâtres d'opérations... J'avais du mal à suivre sans les sous-titre. Et puis je me suis souvenu que les biberons sont gradués. Ce qui doit en effet être pratique quand il s'agit de mesurer précisément quelle quantité de lait donner à son bébé, 180, 230 ou 150 ml !! 

 

Reste que si on n'est pas du milieu, le message a du mal à passer. Juste pour voir, j'ai voulu essayé cette coquetterie de langage dans la vraie vie, celle par exemple où je vais acheter de quoi me restaurer à midi. Je suis donc allée à ma boulangerie préférée, et j'ai demandé une salade, un dessert et 330 de coca. Devant la tête de la serveuse, j'ai remballé mon sourire : elle me regardait comme si j'étais demeurée. J'ai fait comme si rien ne s'était passé et ai reformulé ma demande. C'était pourtant clair. Je veux une canette, quoi !

Commenter cet article

Béa 19/01/2012 17:23

Ahah Audrey !!!

Mlle_A 18/01/2012 10:27

c'est un peu ce que je ressens quand tu parles de Louboutin & co ! ;)

Lucifer à Paris 18/01/2012 13:52



attends c'est moi technique quand même, ça n'a rien à voir !!!