Mes seins sont trop petits pour s'habiller chez Victoria's Secret...

Publié le par Lucifer à Paris

victorias-secret.jpgDu moins, dans leur boutique de Londres. A croire que ce qui différencie aussi les Anglaises des Françaises, ce n'est pas uniquement leur goût prononcé pour les beuveries et les tenues affriolantes, c'est aussi le tour de poitrine.

 

Mercredi, j'ai fait une petite escapade londonienne, le point d'orgue de ma journée étant bien sûr la razia que j'avais prévue de faire chez Victoria's Secret. Ça n'a pas marché conformément au plan : je suis rentrée bredouille, ou presque. Je m'y rendais pourtant presque religieusement, pleine de foi tel le pellerin en route pour Saint-Jacques de Compostelle... prête surtout à faire marcher ma carte bleue, je l'avais bien mérité.

 

J'avais pourtant observé un moment de recueillement et fait une petite prière avant d'entrer dans la boutique. Le soleil était radieux ce jour-là, j'aurais du me méfier et y voir le signe que quelque chose clochait. Le dieu de la frustration avait du se pencher sur mon berceau la nuit d'avant, et, c'est bien connu, les voix de dieu sont impénétrables... Parce que chez Victoria's Secret London, voyez-vous, certains modèles (de préférence ceux sur lesquels j'avais flashé) n'existent pas en-deçà du bonnet D, voire même du bonnet DD. Alors quand on fait un petit B, forcément, on se sent à l'aise dans du D...

 

J'ai pleuré, menacé, et même suggéré de me faire mettre des implants. Rien à faire : y a pas ma taille, y a pas ma taille ! Heureusement pour moi et ma frénétique envie de m'acheter un soutien-gorge Victoria's Secret, il reste internet et leur site web, une véritable caverne d'Ali Baba pour qui n'est pas pressé. En deux clics, j'ai trouvé ma taille et même plus petit encore, n'en déplaise aux Anglaises. L'objet du désir sera donc "bientôt" à moi. Cinq semaines, une éternité...

 

Après avoir arpenté la boutique comme une âme en peine durant une heure et demi, j'ai fini par trouvé quelques petites choses à présenter à la caissière. Cette petite mésaventure ne m'empêchera évidemment pas d'y retourner, j'ai même déjà les billets pour mon prochain voyage, mais vivement qu'ils ouvrent une boutique parisienne (avec, tant qu'à faire, des tailles de parisiennes !) !

Commenter cet article

Mlle_a 16/10/2012 20:20

Je compatis ;)